Page 8 sur 8

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 18 Oct 2019, 10:01
par Méd'
Image

Bon.. Lors de mon voyage à Londres il y a deux semaines j'ai acquis le livre de Jesse Fink (y'avait une promo alors hein... :roll: ) qui n'est pas son dernier mais qui attisait ma curiosité. Je vais pas y aller par quatre chemins, Jesse Fink ne m'a jamais inspiré. Ni son écriture ni ses dires ne m'ont attirés jusque là. Et bien, autant que faire se peut j'ai décidé de me faire une idée. Elle n'est pas bonne.

En privilégiant la V.O pour éviter les traductions..approximatives, je me suis dit que même si le contenu n'était pas là j'aurais eu le "plaisir de lire". Et bien non.

Ca peut paraître assez dur mais je ne vais pas faire un commentaire chapitre par chapitre, de un parce que ceux/celles qui veulent le lire découvriront le livre et de deux parce que.. y'a pas grand chose à dire et surtout rien de nouveau sous le soleil si ce n'est qu'on en apprend pas mal (et on s'en fiche un peu) sur toutes les personnes qui ont gravité autour des Boys. Un peu c'est bien si ça apporte un petit plus à "l'histoire" mais trop c'est trop.
Je m'en fiche un peu de trouver des pages et des pages sur LE mec (et les batailles de "c'est moi le premier") qui a diffusé en premier "It's a long way..". C'est toujours sympa et intéressant de le savoir mais des pages et des pages dessus bof bof. Surtout si les pages se construisent en une bataille d'arguments et d'interviews "exclusives" pour dire "C'est moi" , "Non c'est moi, j'ai la preuve" et à Jesse Fink de conclure qu'on est en droit de se poser la question sur ces points là. Bon..

Les premiers chapitres s'intéressent surtout à Georges (et Vanda), à Albert Music, les Easybeats et tout ce qui a pu lancer/influencer les premiers faits d'armes d'AC/DC. Sympa mais sans plus.
De chapitre en chapitre (chacun correspondant à la chronologie des albums) j'ai l'impression que Mr. Fink passe beaucoup plus de temps à citer les "erreurs" et à rabaisser les précédentes personnes ayant écrit sur les Boys (Susan Masino, Mick Wall etc..) qu'à décrypter cette relation entre les frangins (qu'on connait déjà mais j'ai osé espérer en apprendre de nouveau.) et de cette machine qui est AC/DC.

Vous l'aurez compris, tout le monde en prend pour son grade. Et c'est vraiment lourd à la longue (et irrespectueux à certains moments..) :roll:

J'ai pas l'intention de faire un commentaire détaillé mais ce n'est pas un livre que je conseille. Jesse Fink semble vouloir écrire pour écrire et non pas pour informer (ou alors des choses qu'on n'a pas forcément envie de voir développer).
Je regrette qu'on n'en apprenne pas plus sur la relation entre les frangins ou même la relation entre Albert Music et AC/DC (il en parle vite fait et redit 5 fois la même chose...).

J'ai surtout eu l'impression de lire un règlement de comptes entre auteurs et de qui dit la "vraie vérité" qu'un livre de fan pour les fans.
Autant j'ai aimé le livre de Mick Wall par exemple, autant celui là je me suis forcé à le finir.

Pour conclure, j'ai eu envie de partager cela avec vous mais j'ai tellement pas aimé que ce n'est pas la peine d'étoffer tout ça. C'est paradoxal. Mais au moins vous le savez. :mrgreen:

Déjà que je ne voulais pas acheter son dernier livre "Bon : The Last Highway" mais alors là je pense que si c'est pour dire que machin a vu machin qui a dit que machin, non.

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 04 Fév 2020, 10:18
par kayoleo
Bon désolé d'arriver après la guerre mais il se trouve que mon fils m'a offert "the last highway" de Fink pour noël. Je ne suis pas trop bouquin à la base et j'avoue ne jamais m'être penché de près sur l'envers du décor d'ACDC, certainement pour conserver la magie, le rêve. Même si effectivement il y a des témoignages un peu hasardeux de personnes qui ne se rappellent plus trop et qui sont tentés de raconter quand même au risque d'être très approximatifs, tout se recoupe au final et j'ai compris beaucoup de choses. Et surtout je suis passé d'une sorte de déni à une réalité en pleine face...mais qui semble tellement logique quand on y pense. Passionnant ces témoignages.
Un peu à charge des Young mais d'un autre côté, quel stress ce devait être que de tourner avec un gars ingérable comme Bon...
Enfin moi qui m'en tenais sagement à un décès du à une soirée trop arrosée...tu parles!!...tout s'éclaire désormais. Ca ne pouvait pas finir autrement.

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 04 Fév 2020, 17:50
par stephs66
Je te rejoins (entre tes reins ........... :mrgreen: ) .
Suis en train de le relire, on pensera ce qu'on voudra, il y a surement du vrai et du moins vrai mais quoi qu'on en dise, ce bouquin est passionnant et une fois dedans on en sort pas ( d'entre tes reins .... re :mrgreen: ) .

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 19 Fév 2020, 15:21
par zepac64
AC/DC BIG BALLS 1976-1981 chez Rufus Books .

https://www.rufuspublications.com/rufusbooks/ACDC/bigballs

Image

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 19 Fév 2020, 16:02
par TI TAN

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 19 Fév 2020, 16:21
par LEDEFRE
Ben voyons, 210€ environ... :brr:
Il y a des mecs qui se pignolent un peu quand même...faut se calmer !
:roll: :roll: :roll:

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 08 Juil 2020, 10:09
par sydney76
Sortie 04/08/2020

Image

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 08 Juil 2020, 11:02
par Jeff 59
Il y aura une version en français de prévu ? 8)

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 08 Juil 2020, 13:54
par Malcolm
Ce cher Jeff semble avoir trouve le filon et va passer l'integralite de la famille !

On lui doit aussi un livre sur Malcolm, un sur Angus (last man standing) etc.

De ce que j'ai pu lire ici et la, les livres ne sont pas foncierement mauvais, mais rien de nouveau sous le soleil pour des fans un peu plus 'die hard. Principalement des anecdotes connues ou de la resucee d'interviews.

Alors apres je respecte la demarche de l'auteur, pour un jeune fan ca peut etre cool de decouvrir l'histoire du groupe etc. Mais ce qui me fait marrer c'est que la famille Young a toujours ete tres privee et discrete et ne s'est jamais laisse approcher pour une interview concernant les dites biographies.

Alors bon, une bio basee sur des infos glanees ici et la, super, mais quel interet quand les concernes n'ont pas voulu participer au projet ?

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 08 Juil 2020, 15:08
par TI TAN
Tu as tout dit.c'est juste un filon qu'il exploite jusqu'à la moelle.

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 08 Juil 2020, 15:31
par Jeff 59
Merci à Malcolm et Titan pour ces justes précisions 8)

Re: Livres AC/DC

MessagePublié: 21 Sep 2020, 17:48
par godown67
Ah, Jesse Fink ! J'ai lu l'an dernier the Last Highway sur les dernières années de Bon Scott, et j'ai détesté.

Sur la forme, j'ai trouvé que c'était extrêmement confus, ça passait du coq à l'âne sans qu'on ne comprenne trop le lien entre deux épisodes successifs.

Sur le fonds, ça vire au complotisme. Il sollicite les témoignages, 35 ans après les faits, d'une bande d'ex junkies, s'étonne qu'il y ait fatalement des divergences ou des oublis et s'obstine à y voir une grande opération de mystification sur une mort incroyablement mystérieuse. Tu parles. C'est un fait, Bon est mort principalement d'un excès d'alcool. Peut-être que ce soir-là, il aurait pris de la drogue, ce qui n'aurait pas amélioré les choses. C'est vrai, c'est faux ? J'en sais rien (c'est pas les "preuves" de Jesse Fink qui m'ont convaincu), mais est-ce que ça change fondamentalement les choses ? C'est pas l'assassinat de JFK dont on parle, mais une triste et stupide mort d'un rocker excessif.

L'autre grand sujet du livre, c'est l'écriture par Bon de you shook me. Certes, comme beaucoup, je suis d'accord pour dire que le style employé dans la chanson rappelle les paroles de Bon. Mais les arguments avancés par Fink à l'appui de sa thèse sont assez minces. Tout ça parce qu'une ex de Bon Scott faisait du cheval.

Bref, j'ai trouvé Fink très péremptoire dans ses conclusions malgré des arguments souvent assez faiblards. Il m'a donné l'impression de vouloir faire du scoop là où finalement, il n'a... pas grand chose. Le prochain bouquin, ça sera sans moi.