Accéder au contenu

    HighwayToACDC.com

       le forum de la communauté francophone AC/DC

BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Forum exclusivement dédié à AC/DC. Si vous avez une interrogation sur le groupe, c'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Madi
 
Messages: 1683
Inscrit le: 05 Oct 2008, 16:38
Localisation: Nice

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar Madi » 05 Mai 2018, 17:23

2 jolies photos postées sur les réseaux sociaux, depuis Silence visuel .. vivement les reviews :)
..La force du groupe sur H2AC-DC.com tu partageras..

Avatar de l’utilisateur
landslide
 
Messages: 376
Inscrit le: 19 Déc 2015, 14:08
Localisation: Hérault

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar landslide » 06 Mai 2018, 00:56

Madi a écrit:2 jolies photos postées sur les réseaux sociaux, depuis Silence visuel .. vivement les reviews :)

De gros dossiers en perspective ...croyez moi ou pas. :mrgreen:
Sept 91 : on me file highvoltage en K7 dans la cour de récréation au collège.... et ma vie changea !

Avatar de l’utilisateur
anthofender
 
Messages: 303
Inscrit le: 26 Jan 2015, 21:26

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar anthofender » 08 Mai 2018, 08:32

J'ai bien cru reconnaître quelques têtes sur les dernières photos partagées par le Chris Slade Timeline sur Facebook... :wink:
Ayant commencé la guitare électrique, un amis me dit "ouais il y a un groupe sympatique que tu devrais écouter, ils s'appellent AC/DC ou un truc dans le genre"
Youtube -> ACDC -> AC/DC Back in Black live Donington
Et là.... THUNDERSTRUCK

Avatar de l’utilisateur
Jul'
Staff H2ACDC
 
Messages: 7649
Inscrit le: 05 Fév 2004, 09:38
Localisation: Elsass

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar Jul' » 08 Mai 2018, 11:12

Pas un seul retour des gars de la Team et après ils vont vouloir nous faire croire que c’etait génial. Quelle bande de blaireaux !

Jul’.
"On est ressorti de là à moitié aveugle des oreilles" Wallace Idici
"Bordel, j'ai une de ces envies de pisser moi !" Brian Johnson, remontée mécanique de Val Thorens, 02/2015.

Avatar de l’utilisateur
bluebell
 
Messages: 1268
Inscrit le: 10 Avr 2006, 22:10
Localisation: Yvelines

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar bluebell » 08 Mai 2018, 11:46

Rappelle moi le nom de la bière et du whisky locaux ? ils doivent encore cuver allègrement les vieux. A moins qu'ils jouent au tarot avec un grand chauve à la banane les saligots ( j'ai cru voir ça sur un cliché, même que Bolton il avait une casquette pour pas qu'on le confonde). Donc, je parle du grand frappadingue qui tape dur et fort sur ce petit let there be rock envoyé sévère dans la nuque que m'a remémoré Zebulon ce matin.
La vie est belle mais le gros son me manque.
Toquey si gauses

Avatar de l’utilisateur
landslide
 
Messages: 376
Inscrit le: 19 Déc 2015, 14:08
Localisation: Hérault

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar landslide » 08 Mai 2018, 19:49

Patience pour les reviews :
Bolton, Godown, Twatwane, Bur, Tags et moi avons encore notre foie qui ne sait plus ou donner de la tête, sommes fébriles et je suis obligé de fermer un œil pour écrire cette ligne.
Sept 91 : on me file highvoltage en K7 dans la cour de récréation au collège.... et ma vie changea !

Paicey
 
Messages: 161
Inscrit le: 16 Juil 2017, 23:15

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar Paicey » 09 Mai 2018, 14:24

En plus, Kirriemuir est une petite ville bien sympathique.... :D

Avatar de l’utilisateur
landslide
 
Messages: 376
Inscrit le: 19 Déc 2015, 14:08
Localisation: Hérault

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar landslide » 09 Mai 2018, 15:40

Hello, hello, papa, maman,nous sommes bien rentrés. :mrgreen:

Bonfest, c'est Le fan meeting, Geiselwing en mille fois
mieux : c'est dit et les français présents et Bur
(notre Belge de Belgique) sommes tous d'accord là
dessus.




:hair: :/: JEUDI : :/: :hair:



Bolton, Godown, Tags, Bur, Twatwane et moi nous retrouvons
à l'aéroport d'Edinburgh. Gros bisous de retrouvaille,
Bolton veut mettre la langue, je lui dis non, les autres
acceptent c'est leur choix.

Direction la voiture de location.

Oh la voiture est toute neuve, elle est belle. Bolton au
volant, moi à la place du mort, les autres et Godown dans
le coffre, c'est parti. Direction la sortie.


La barrière ne s'ouvre pas : notre premier
''putain'' de la journée.

La barrière s'ouvre : '' Oh, on roule
''. Nouveau ''putain'', restons
concentrés, roulons à gauche bordel !

Tout aurait pu finir là, dans la page nécrologie du jour
du Edinburgh Evening News : 5 français et 1 belge prennent
un rond point dans le sens inverse.


Mais non, enfin, on fait attention mais quand même on fait
pas les malins. ROULE A GAUCHE PUTAIN. Bolton est grand, il
s'applique, je commence à regretter de ne pas avoir mis
ma langue comme les autres tout à l'heure.

On roule, on casse du sucre sur Jul' (surtout Bolton,
Godown, Bur, Twatwane, Tags).




On s'arrête faire des courses, plutôt liquide, on a
vachement soif en groupe. On prévoit pour le séjour (mais
tout sera consommé le premier soir).



Arrivés dans notre magnifique maison de Sarah (personne ne sait qui sait à part Godown). Magnifique,
au milieu des vaches et des agneaux. On les
imagine à la broche.

L'apéro commence, on s'accorde à dire que
ce sont les premières soirées qui sont les plus
arrosées !

ACDC tourne en mode aléatoire, putain mais que je suis
heureux, au top !



Tags me conseille de dormir avec Godown qui est celui qui
ronfle le moins. Salop, jamais j'aurai du
l'écouter...



:hair: :/: VENDREDI : :/: :hair:



Lever difficile, Bolton nous fait du café sans y mettre la
langue.

On se fait beau, chacun porte son t-shirt, sa veste à
patchs et direction Kirriemuir. Visite de ce petit village,
on trace à la statue Bon. Moment de recueillement, on parle
peu (la gueule de bois pour tout dire). On note que le
sculpteur a quand même bien
foiré les yeux du chanteur, qu'il lui a fait un cul
d'une ado qui sort de Jennyfer.


Mais quand même, au delà de nos blagues graveleuses, on
est sacrément ému de se retrouver ici...



Allez, c'est à nouveau le moment se désaltérer, ça
faisait longtemps. Direction la salle des fêtes pour
écouter un cover avec une chanteuse. Sa robe est tellement
courte que l'on peut voir... Bolton est à la barrière.


C'est super, ça tourne, les interprétations sont
parfaites. Cette Ecossaise assure !

Les tournées de bières s'enchainent à une vitesse
impressionnante. J'ai faim.



On en profite pour aller voir la collection de Neil Mc
Donald. L'homme est habité par ACDC, sa femme nous
confie en aparté que Bon était son ami, qu'ils
s'envoyaient des cartes de vœux. Neil a commencé à
collectionner les disques, les patchs, les
affiches
promotionnelles depuis 1976. Je surprends Bur à lécher la
vitrine (croyez moi ou pas :mrgreen: ) devant une telle
collection. C'est qu'une petite partie de sa
collection qui est exposée ici dans ce que l'on pourrait
appeler la maison du tourisme de Kirriemuir.
Il nous raconte son amour du groupe. On écoute. Ce type
est émouvant. Il semblerait qu'il ne sait jamais remis
de la mort de Bon Scott. On est géné. Il répond avec
beaucoup de précision à nos questions. Un grand moment.

MERCI Neil.



On décide d'aller au niveau du chapiteau (où se situe
les scène principales).

Wole lotta voltage (origine : Ireland) joue un tribute que nous avions vu à
Geiselwing. Le port de la perruque est comique.
Nous aurons l'occasion de discuter avec le guitariste qui est franco/australien. On lui fait remarquer que la perruque ç'est un peu ridicule, il est d'accord. Leur son est parfait, c'est étonnant d'arriver à obtenir le même son que les boys, de jouer note pour note tous les riffs et solos.
Phil Campbell joue ce soir. Je l'avais déjà vu au HF l'année dernière. Pas vraiment convaincu la première fois. Là ce soir c'est beaucoup plus sympa, les gars se donnent à fond. Très bon concert.

Première journée au top, je suis ravi de passer un si bon moment avec les membres de H2.

:hair: :/: SAMEDI : :/: :hair:

Levé difficile, normal, Godown a ronflé comme un cochon et à tiré la couverture. Salop !
On change de t-shirt, et c'est repartit. Les visages sont marqués mais à fond pour une autre journée riche en concert et houblon.
Tags est lourd, il a tombé la moitié de la bouteille anisée.
Surtout, ne pas oublier de bien rouler à gauche, quitte à piétiner quelques fleurs.
Direction le hall town, pour écouter et saluer les connaissances de la veille. Une belle découverte pour moi : les Ecossais sont hyper accueillants, souriants... mais aussi ont une carrure de joueur de rugby à 13. Quand l'écossais te sert la main, elle disparaît pendant 10 secondes puis il te tape dans le dos en broyant quelques os. On lui dit merci pour cet accueil si chaleureux, alors il en remet une couche. La difficulté réside en ne pas verser sa pinte dans les Pub bondés. L'écossaise quand à elle, se ruine au gin-tonic. Les visages sont marqués par des années d'entrainement.
La team est en mode barrière dans le pub lorsque soudain c'est LE DRAME : godown libère de son cul une perle qui stoppe net le chanteur qui l'oblige à réorienter le ventilateur et à ouvrir la porte de derrière (pas celle de godown). On retient notre respiration. Le groupe interprête une version de touch too much absolument incroyable. Les écossais hurlent les paroles, je me concentre pour ne pas m'étaler sur le pedalboard du guitariste. Sa danse, sa pousse c'est bien.
On retourne devant la mairie, le défilé en mode clip it's a long way pour une parade en ville commence. Le son est magique, la cornemuse, les musiciens sur le camion qui avance c'est super !
Direction la scène principale pour écouter les tributes 100% Bon Scott. Je retrouve cette sensation bizarre entre joie et tristesse : entendre des morceaux de powerage qui sonnent comme AC/DC mais sans AC/DC sur scène. On est d'accord la dessus. On est à la barrière (enfin presque) mais j'arrive pas à me déglinguer comme à un vrai concert d'AC/DC.
Mais ça on le savait qu'on allait pas pour voir AC/DC...
L'ambiance est là, sous l'effet de l'alcool, les écossais deviennent nettement plus violent dans la fosse, ca brasse costaud. Godown et Twatwane se font bien retourner mais ils aiment ça.

Et voilà que le boulet de la soirée arrive. L'invité mystère monte sur scène. C'est Dave Stevens, le fils de Bon Scott. Mais l'histoire à l'air assez alambiquée (Bon avait un fils ??)... bref il monte sur scène pour chanter avec le groupe B :/: O :/: N. Il massacre le morceau, ne sait pas chanter.
Retour à la maison, on remet le couvert pour ne jamais resté déshydraté.

:hair: :/: DIMANCHE : :/: :hair:

Là c'est clair, on a vraiment tous mal au cheveux. On décide de se faire un bon resto pour recharger les batteries.
Ca fait du bien, Bolton veut m'embrasser, je résiste, les autres ont pris goût.
Encore une belle journée sous le soleil Ecossais (si, si). Certains écossais nous reconnaissent et c'est repartit pour un broyage de main et d'épaule.
Ce soir c'est Chris Slade qui joue : Véritable voyage dans sa discographie, son travail de musicien de studio. Avec son groupe, il alterne entre morceau d'AC/DC et ses divers collaborations. Super moment, vraiment merci, nous l'attendons après le concert où il restera plus d'une heure pour signer des disques, des vestes. On immortalisera avec lui une photo de groupe où il trinquera sa Stella avec notre bière. A noter que Tags servira de porte cannette pour Chris. Ce gars est tellement accessible. MERCI !

Retour à la maison, couché 03h00, levé 06h00. Godown n'aura même pas eu la force pour rejoindre la chambre, on le retrouvera quelque part dans le salon. A noter que le morceau Hell bells en guise de reveil aura été joué 5 fois avant qu'il ouvre un œil.

Retour sur Edinburgh, on aurait aimé resté à Kirriemuir encore une semaine, le rythme adopté nous convenant à la perfection.
Dur retour à la réalité.
Merci à tous les organisateurs et bénévoles du Bonfest 2018. Vraiment sont super sympas et accueillants ces Ecossais(e)s.

A refaire en 2019 !
Sept 91 : on me file highvoltage en K7 dans la cour de récréation au collège.... et ma vie changea !

Emerald77
 
Messages: 119
Inscrit le: 14 Mai 2010, 01:49
Localisation: Detroit, MI

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar Emerald77 » 09 Mai 2018, 17:41

Excellente Review :D , merci !!!!

Avatar de l’utilisateur
Jul'
Staff H2ACDC
 
Messages: 7649
Inscrit le: 05 Fév 2004, 09:38
Localisation: Elsass

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar Jul' » 09 Mai 2018, 20:21

Bordel ! Même si je n'aime pas beaucoup Bon Scott (en fait j'aime pas sa voix), j'ai envie de venir en 2019 pour vous faire des bébés.
MERCI pour cette review Land, je me suis parfaitement imaginé chacune des scènes décrites. :clap: :clap: :clap:

Jul'.
"On est ressorti de là à moitié aveugle des oreilles" Wallace Idici
"Bordel, j'ai une de ces envies de pisser moi !" Brian Johnson, remontée mécanique de Val Thorens, 02/2015.

Avatar de l’utilisateur
Chonchon
 
Messages: 768
Inscrit le: 14 Août 2015, 15:47
Localisation: Charente Maritime

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar Chonchon » 09 Mai 2018, 20:40

Jul' a écrit: j'ai envie de venir en 2019 pour vous faire des bébés.
Jul'.

Oh putain.... :(
" Float like a butterfly , sting like a bee " Mohamed Ali

Avatar de l’utilisateur
Jul'
Staff H2ACDC
 
Messages: 7649
Inscrit le: 05 Fév 2004, 09:38
Localisation: Elsass

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar Jul' » 09 Mai 2018, 21:15

Nan, t'inquiète pas Chonchon, c'est juste une expression qu'on peut traduire par "être dans les premiers rangs et faire du sauté frotté"... Godown connait bien. :mrgreen:

Jul'.
"On est ressorti de là à moitié aveugle des oreilles" Wallace Idici
"Bordel, j'ai une de ces envies de pisser moi !" Brian Johnson, remontée mécanique de Val Thorens, 02/2015.

Avatar de l’utilisateur
Bur
 
Messages: 406
Inscrit le: 14 Déc 2014, 09:25
Localisation: Le pays Noir

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar Bur » 10 Mai 2018, 10:38

Quand Landslide m’a proposé d’aller au Bonfest, je n’ai pas hésité longtemps. J’avais passé un chouette weekend au fan meeting de Geiselwind l’année dernière et d’après ce que j’en savais, le Bonfest, c’était la même chose dans le pays d’origine de Bon et des frères Young.

Jeudi : Départ de Charleroi

Encore chez moi, je reçois des messages de Twatwane pour me dire que son avion démarre enfin de Djakarta pour l’Ecosse. En route pour l’aéroport, j’échappe de peu à un frontal avec une autre voiture. Certainement un français qui roulait à gauche en croyant que la Belgique faisait partie de la Grande-Bretagne. Je repère déjà une veste à patches dans la file de sécurité. Première rencontre sympathique du week-end.
Vers 16h30, j’arrive à Édimbourg et je retrouve la bande H2 déjà au complet. Nous allons récupérer la voiture louée par Bolton. Tout le monde baisse la tête quand celui-ci nous demande qui veut être deuxième conducteur. Tags sera le volontaire chinois. Et c’est vrai que rouler à gauche m’a paru être un exercice périlleux accompli de main de maître par notre ami Bolton.
On se paume un peu, on croise des faisans et des lapins mais on finit par trouver notre maison (la culhawk house) à 10 minutes de Kirriemuir où se situe le Bonfest. La première soirée donne le ton de ce que sera le week-end : sympathie, beuverie, AC/DC. Lanslide raconte comment il a rencontré Bon Scott en 82 lors de la coupe du monde de Quiditch, Godown essaie d’écouter avec ses yeux en forme de quiquine de poupousse. Nous sommes constamment embêtés par des appels téléphoniques.

Vendredi : Bonfest Jour 1

Après un bon petit-déjeuner (je vous recommande les œufs brouillés de Godown), nous voilà enfin en route pour Kirriemuir. Roule à gauche Tags !
Landslide nous indique la direction car il a grandi dans cette ville quand il était petit. Nous tombons presqu’immédiatement sur des têtes connues et rencontrons un fan français. Nous récupérons nos bracelets et Bolton nous offre une tournée de patches. La première attraction que nous voyons est la statue de Peter Pan car il faut savoir que Kirriemuir est la ville de naissance de Charles Berry, le père de Peter Pan. Peter a revêtu sa veste à patches pour l’occasion.

Image

Même si nous trouvons ça très chouette, notre plus grande préoccupation est d’aller à la statue de Bon. Arrivés là-bas, je l’observe avec beaucoup d’émotions car je la vois enfin en vrai. Elle n’est pas de taille réelle, plus petite que ce que devait être la taille réelle de Bon. Certains détails ont l’air réaliste comme les tatouages. Nous prenons bien sûr la pause de manière respectueuse devant ce monument en l’honneur de ce grand frontman.

Image

Nous visitons ensuite le musée de Kirriemuir où Neil McDonald expose une infime partie de sa collection AC/DC. Beaucoup de choses très intéressantes à voir. La veste de Malcom que l’on peut voir sur ce Topic par exemple. On se rend tout de suite compte de la taille qu’il avait, on dirait une veste pour enfant. On peut aussi y voir beaucoup de versions de l’album Powerage en différents formats, ainsi qu’une copie signée par tout le line up de l’époque. Il y a aussi une k7 de la compilation qui n’est jamais sortie « 12 of the best ». Le monsieur qui a collectionné tout cela est présent et répond de manière passionnée à nos questions. La plus belle pièce non exposée de sa collection est une carte que Bon lui a envoyée pour lui souhaiter un joyeux Noël.
Après un fish and chips, nous allons au Town hall (salle des fêtes du village) pour aller voir notre premier concert. Il s’agit de « Her way to hell », groupe de cover d’AC/DC composé de quatre hommes et une chanteuse très euh… charmante revêtue d’une jupe très très courte. C’est sympa, le groupe a le bon son. Le guitariste lead est habillé en Angus mais pas de duck walk ou de stupide grimace.

Image

Godown hypnotisé par la chanteuse se fera rappeler à l’ordre par deux dames car son regard est fixé sur ses lèvres qui ne chantent pas! En fin de concert un énigmatique guest viendra massacrer au chant « Let there be rock ». Je trouve qu’il ressemble à Bon Scott, Twatwane pense plutôt qu’il ressemble à un chanteur d’un groupe de cover imitant Bon Scott (à suivre dans le paragraphe suivant).

Direction ensuite le site principale du Bonfest. C’est un grand chapiteau, un peu notre Circus Krone à nous.
Image
Mark Evans y est pour se prêter au jeu des questions réponses. Il est accompagné d’un invité surprise, notre chanteur de Let there be rock. C’est le fils autoproclamé de Bon Scott Dave Stevens. Sa mère aurait fricoté avec Bon quand il faisait partie des Valentines.

Suivront ensuite deux concerts :

- Whole lotta Voltage, un tribute band vu à Geiselwind. A l’époque, le Bon Scott du groupe avait des longs cheveux, maintenant il a opté pour une perruque. Le groupe est très bon, le chanteur est insupportable. Sa voix nasillarde imitant celle de Bon Scott est hyper désagréable.
- Phil Campbel and the bastards son : le guitariste de Motorhead accompagné de ses gamins. Je trouve ça trop sauvage et trop brouillon. C’est le bon moment pour aller manger un burger.
On rentre ensuite en passant devant la statue de Bon. L’occasion de reprendre des photos by night dans des poses beaucoup moins euh « conventionnelles » . Ensuite retour maison, Roule à gauche Tags et dodo.
Je suis un peu sur ma faim à l’issue de cette journée. Je m’attendais à autre chose, à plus de fans, et plus d’ambiance.


Samedi : Bonfest jour 2

Petit-déjeuner, œufs brouillés de Godown (je vous les recommande). On ne doit pas trop traîner car il y a le cortège de prévu. Roule à gauche Tags !
Là surprise, il y a la foule à Kirrie. Les gens attendent avec impatience le cortège. Le groupe B.O.N. grimpe dans le char accompagné d’un joueur de cornemuse et de Mark Evans ! Le camion démarre et ils commencent à jouer Long way to the top dans les rues. Moment magique, le son est parfait, le chanteur est meilleur que celui de la veille et un des acteurs du clip original est présent. J’ai adoré ça et je pense que mes amis aussi.

Image

Nous allons ensuite écluser quelques bières dans un pub où s’enchaînent les groupes de cover. On parle avec plein de gens locaux ou pas comme Nathan l’électricien ou Connor MacLeod du clan MacLeod. Landslide nous expliquera sa partie mémorable de poker avec Bon quand il était occupé à enregistré Who made who. Je me sens chez moi dans cet endroit.
Petit passage à la statue et ensuite direction vers la main stage.
Nous découvrons Massive Wagons. Un groupe de rock dont le chanteur déjanté mettra l’ambiance (je recommande) et ensuite B.O.N le tribute d’AC/DC. Le groupe est bon, le chanteur aussi mais il s’agit d’un tribute et on a droit aux choses énervantes comme le strip-tease du guitariste grassouillet.
Sur le dernier titre, Dave Stevens s’invite encore avec le chanteur allemand de Big balls (le groupe de cover que j’avais adoré à Geiselwind). Dave va encore nous massacrer la chanson et vous savez quoi, ça ne sera pas la dernière fois. Godown se fritte avec un gros balaise deux fois comme lui. Heureusement, ça ne va plus loin même si de toute façon Godown avait ses Nike de course en cas de problème.

Image
(Dave Stevens le fils autoproclamé de Bon)

Retour à la maison, Tags roule à gauche !
On est de bonne humeur, la soirée se prolonge, on se cuisine un truc et on boit des bières. Bolton pique du nez, Godown aussi, alors on va se coucher. Mais c’est qui ce gars qui n’arrête pas d’appeler ?
J’ai pris mon pied aujourd’hui. Heureux d’être venu et conquis par l’évènement.

Dimanche : Bonfest jour 3

On est moins pressé d’aller à Kirrie. On part se faire un petit resto de cuisine locale. Tags roule à gauche !
Ensuite retour à Kirrie et direction le pub de la veille pour boire une bière et écouter le groupe qui passe. J’ai soif aujourd’hui.
On descend rapidement à la main stage. En passant, on va faire un petit coucou à la statue. Je laisse un peu mes amis attablé pour aller voir le premier groupe

Gerry Jablonski and the Electric band.

Grosse claque ! Gerry, c’est un guitariste de blues super bon. Quand il joue, on dirait qu’il voit des choses dans les airs qui sont invisibles pour l’homme (peut-être l’effet de psilo). Il est accompagné d’un joueur d’harmonica, d’un batteur et d’un bassiste. Encore un groupe que je recommande.
Mes amis me rejoignent ensuite pour regarder une des stars de la soirée :

The Chris Slade Timeline.

Je n’accroche pas sur les morceaux d’AC/DC. Pendant le week-end, j’ai trop entendu les morceaux d’AC/DC joués note à note par les groupes de cover et ici, le guitariste en fait de trop.
Image

A la fin du show, Chris passe faire une séance d’autographes. C’est fou comme il a tout de suite l’air plus vieux quand il n’est pas derrière ses fûts. Quel gentleman il est ! Très patient, il signe tout ce qu’on lui donne même quand un fan allemand lui fait signer trois fois la même photo. Nous immortalisons la soirée par une photo du groupe H2 et Chris.

Dirty DC

Encore un groupe de cover. Ici, il y a un chanteur Brian et un chanteur Bon. D’après le fan français que nous avons rencontré, le chanteur est celui qui a été auditionné par AC/DC avant que le choix ne se porte sur AXL pour finir la tournée ROB. Le groupe est bon et les deux chanteurs excellent. C’est un tribute band, le Bon a une perruque et même une dent noircie pour faire comme le vrai.
Pendant le concert, le groupe lance un hommage à Malcom. Son prénom sera scandé pendant de nombreuses minutes sans musique. Ce fut un moment très émouvant. Pour terminer le concert, un petit ket de onze ans viendra jouer Highway to hell pendant que Dave Stevens massacrera la chanson au chant.

Image

Nous voilà donc à la fin du Bonfest. J’ai envie de verser une larme. On dit au revoir aux personnes rencontrées et ensuite retour maison. Tags roule à gauche !
La dernière soirée se prolonge à la maison car nous n’avons pas envie que ça se termine. Twatwane, Godown et moi nous dévouons pour terminer les bières.

Lundi : retour maison

Nous partons très tôt à l’aéroport, nous nous faisons la bise et nous promettons de nous revoir bientôt.
Que ce week-end fut excellent ! Je veux y retourner !
Call me anytime 36 24 36

Avatar de l’utilisateur
ol
 
Messages: 391
Inscrit le: 03 Fév 2005, 21:05
Localisation: paris

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar ol » 10 Mai 2018, 11:12

Ha ces reviews sont excellentes les amis!
Tant qu'il y en aura, ACDC vivra!
Bravo à vous tous.

PS : et la plupart des choses que vous racontez sont en parfaite adéquation avec la longue vidéo que Bolton m'a envoyé de vos aventures en écosse sous le titre "Highway to hole" ( heureusement il m'a aussi interdit de la diffuser) :mrgreen: :mrgreen:
AC/DC : les quatres premières lettres de mon alphabet

Avatar de l’utilisateur
Bur
 
Messages: 406
Inscrit le: 14 Déc 2014, 09:25
Localisation: Le pays Noir

Re: BonFest 2018 - 4/5/6 mai - Qui y va ?

Messagepar Bur » 10 Mai 2018, 12:34

ol a écrit:la longue vidéo que Bolton m'a envoyé de vos aventures en écosse sous le titre "Highway to hole" ( heureusement il m'a aussi interdit de la diffuser)


Ah ah, tu sais que nous on a surtout pas voulu voir la vidéo "Higway to Ol" qu'il voulait nous montrer :mrgreen: :mrgreen:
Call me anytime 36 24 36

PrécédentSuivant

Retour vers AC/DC

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] and 3 invités

cron