Accéder au contenu

    HighwayToACDC.com

       le forum de la communauté francophone AC/DC

ROCK OR BUST - votre review de l'album

Vos réactions et commentaires sur le dernier opus d'AC/DC
Avatar de l’utilisateur
H2ACDC.com
 
Messages: 328
Inscrit le: 05 Fév 2004, 01:27

ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar H2ACDC.com » 25 Nov 2014, 14:34

Ce sujet est exclusivement réservé à la parution des review de l'album des membres du forum H2AC-DC.COM :hb: 8) :wink: Pour ceux qui se sont déjà adonnés à l'exercice sur le forum, copiez la ci-après.

Merci de votre participation :/:

Avatar de l’utilisateur
ol
 
Messages: 387
Inscrit le: 03 Fév 2005, 21:05
Localisation: paris

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar ol » 25 Nov 2014, 14:45

Je passe volontairement sur Rock the blues away, Got some rock'n'roll thunder et sweet candy où je me suis retrouvé en terrain connu (comme ces endroits où l'on aime revenir en vacances car on s'y sent bien et qu'il y fait bon)
MAIS Miss Adventure porte si bien son nom : on emprunte des chemins de traverse; on y retrouve des génériques de film des seventies et des envolées qui se rapprochent du free rock (qui peuvent à mon avis insupporter certains). Et dogs of war! Le kif! Les choeurs à la rammstein nom d'un petit démon, et ce refrain qui flirte avec "ball to the wall", et Angus!!!
Baptism by fire : oh ce Brian! Et ce rythme qui rappelle que Safe in new york city n'était que le tome 1 quand Baptism by fire est le dénouement!
Sur Emission control, je me retiens! Mais de façon totalement intuitive, et pour reprendre le sentiment de certains, cette fin sonne comme le début de quelque chose d'autres...
Cet album m'apparaît comme un tres bel écrin pour Angus et pour la voix de Brian. De toutes les métamorphoses de la voix de Brian, c'est ,depuis l'album Back in Black, celle que je préfère le plus. On ne sent plus l'effort ni les veines tendues du cou comme cela a été longtemps le cas. J'aime aussi beaucoup les multiples et petites touches (sur)ajoutés par Angus (plusieurs amies m'ont assuré qu'un lick bien placé c'est l'orgasme assuré :mrgreen: ).
Mais ce qui me surprend le plus, c'est l'évolution et la liberté qui s'exprime dans plusieurs chansons de cet album. Sans que cela n'enlève rien à l'admiration que je porte à Malcolm, son absence a laissé place à un souffle de nouveauté et de liberté qui fait de cet album une vraie nouveauté.
Dernière édition par ol le 25 Nov 2014, 14:52, édité 1 fois au total.
AC/DC : les quatres premières lettres de mon alphabet

Avatar de l’utilisateur
Heatseeker
 
Messages: 1266
Inscrit le: 24 Oct 2004, 21:30
Localisation: Paris

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar Heatseeker » 25 Nov 2014, 14:46

Bon bah, j'y vais de ma petite review à chaud, après 3 écoutes !

A savoir que ce que je dirais plus bas aura sûrement changé dans plusieurs jours/mois/années ! :mrgreen:

Tout d'abord, ma première impression est la surprise que m'a procuré cet album.
Il regorge de vraies petites pépites disséminées tout au long de l'écoute, et des trucs que je n'aurais pas imaginé venant d'un groupe de soixantenaires !
Je ne pensais pas qu'AC/DC me surprendrait en 2014... En bien ET en moins bien d'ailleurs !

Principalement, on sent que c'est drivé par Angus maintenant. On sent, comme le disait Papy K, que c'est l'oeuvre d'un guitariste soliste.
Y'a des gros gros riffs, principalement sur Baptism By Fire, Rock The House et Emission Control.

Passé la joie de la nouveauté, et décryptant, décortiquant un peu plus l'album, le principal reproche que je pourrais lui faire, c'est qu'on a plus l'impression d'entendre un Patchwork
de pleins d'idées (bonnes et moins bonnes) qu'un vrai enchaînement de vrais morceaux.
Au sein même d'un morceau, ça manque parfois de cohérence et ça part dans plusieurs directions je trouve.
On retrouve aussi souvent les mêmes structures de solos et les changements récurrents de tonalités pour relancer un morceau qui pourrait s'essoufler.

Globalement, les refrains et les riffs de guitare sont ce qui est le plus mis en avant dans l'album.
Au détriment du chant je trouve. Dommage car Brian est en putain de forme et pète le feu !
Mais ça manque de couplet... De corps aux morceaux.

Encore une fois, on sent que c'est un album écrit par un guitariste !

Du coup, les choeurs et les refrains bien présents lui donnent inévitablement un côté FM, lorgnant plus vers un Razor's Edge qu'un Stiff Upper Lip.
S'il faut d'ailleurs le rapprocher des autres productions du groupe, je dirais que c'est inévitablement la suite de Black Ice (Black Ice Part. II, en quelques sortes. Avec la suite d'Anything Goes > Rock The Blues Away, et la suite de War Machine > Dogs Of War )
mais il aurait pu sortir entre BUYV et TRE sans problèmes !
Saupoudré par-ci par-là l'une pincée de FTATR...

En gros, on est dans ce qu'il y a de plus commercial d'AC/DC. Attention, ce n'est pas forcément négatif !

Attention : j'ai tout de même parfois l'impression d'entendre une caricature d'AC/DC, comme aurait pu le faire AB/CD dans les 90's (d'où ma blague récurrente avec la vidéo d'AB/DC lors de la sortie du clip, mais censurée par le staff d'H2)


Malgré toutes ces critiques qui peuvent sembler négatives, on passe vraiment un bon moment à l'écoute de l'album !
Il file la patate, on l'écoute sans réfléchir, on tape du pied et dodeline de la tête et c'est bien ce qu'on attends du groupe !
Plus, bonus, les quelques insiprations bien senties d'Angus qui a vraiment l'air de prendre du plaisir sur cette galette !
Pareil pour Cliff qui nous sort une ligne de basse bien funky sur un morceau, comme jamais en s'attendait à l'entendre sur un album du groupe.
Par contre, la batterie, même si archi carrée, est un peu fatiguante à la longue car trop répétitive est moins "créative" qu'elle peut l'être sur son prédécesseur ou sur un album comme Ballbreaker.

Voilou !

Avatar de l’utilisateur
krychtov
 
Messages: 5445
Inscrit le: 03 Fév 2005, 14:35
Localisation: au sud en plein vent

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar krychtov » 25 Nov 2014, 14:50

Bon album ou mauvais album ?
Qualitativement, on reste dans le haut de gamme, Angus ne pouvait pas nous trahir et nous faire dans le baclé !

Avec ce nouvel opus, on rentre dans une nouvelle ère acédécienne. AC/DC I : Bon Scott aux chants, AC/DC II : Brian et maintenant AC/DC III : Angus aux manettes. C'est nouveau, ça déroute le vieux fan, mais c'est de qualité. Accent mis sur la base Phil/Cliff et sur des riffs menés par la lead ... Ce qui signifie que sur la moitié des titres, l'ère Malcolm est terminée, la rythmique est devenu l'outil complémentaire d'Angus.
Fini la ligne de rythmique différente, elle se cale le plus souvent sur celle de la SG, comme sur beating around th bush, ce qui donne cette couleur nouvelle aux titres, ce sentiment Led Zepplien sur Rock the House ou même purplien sur Emission Control, sans que ça soit du Zeppelin ou du Purple mais bien du Young : Baptism, miss adventure même punition.
Reste des titres où on se retrouve dans nos pantoufles comme Dogs, ROB, r'nr thunder, Candy ...
Y'a même du hard FM avec Rock the blues away !!! :mrgreen:

Je ne pensais pas que le départ de Malcolm s'entende, mais force est de constater que ça se remarque, pas sur le jeu, mais bien sur les arrangements. Ceci dit, si les choeurs ne sont pas bidouillés, avec Stevie, on semble avoir gagné une belle voix de back vocal !

C'est un très bon album, c'est du AC/DC nouvelle génération ... et pis c'est tout ! :/:
"le point Krychtov : degré zéro de l'analyse" © Arnukem

Avatar de l’utilisateur
Murray3
 
Messages: 87
Inscrit le: 27 Déc 2011, 08:30
Localisation: Montréal/Cantons de l'Est

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar Murray3 » 25 Nov 2014, 15:08

Bon et bien, puisque j'ai réussi à trouver comment écouter l'album dans ma région, je n'ai pas pu résister à la tentation de l'écouter.

Normalement, une revue digne de ce nom commence par une introduction, mais puisque tout le monde ici doit déjà connaître les circonstances entourant l'enregistrement de cet album, c'est une étape que je considère sauter.

L'album commence en force avec le titre éponyme, Rock Or Bust, qu'il nous avait été possible d'entendre déjà auparavant. Il s'agit en quelque sorte de la présentation du groupe, qui nous offre un riff solide, du tonnerre, un Brian Johnson en forme, et une groove digne de ce nom. 4/5

Est-il annonciateur de ce qui suivra? Dans un deuxième temps, le groupe nous offre Play Ball, qui nous avait aussi été présentée il y a plus d'un mois déjà. Une chanson pas trop mémorable, plat, mais pas mauvais en tant que tel. 2/5

Le 3e titre de l'album est en fait un plagiat d'Anything Goes, paru sur l'album précédent, Black Ice. J'avais détesté Anything Goes, et mon opinion de Rock The Blues Away ne changera pas. C'est un titre qui est supposé allumer les foules, les semi-fans, les gens qui vont gagner leurs billets pour les concerts, mais pas le rockeur, le vrai, le métaleux, le véritable fan du AC/DC. 1/5

Le 4e titre, c'est ici que mon opinion sur l'album a commencé à se forger. J'y vois un titre concentré sur la groove de guitare, et sur les choeurs. Une groove qui me rappelle les meilleurs riffs de Ballbreaker, mais les choeurs qui me rappellent les pires chansons de Def Leppard. Le niveau d'énergie monte d'un cran. C'est un bon titre dans l'ensemble, mais pas complètement non plus. 3.5/5

Le 5e titre, Dogs of War (Soldier of Fortune), est véritablement le successeur de War Machine. Cependant, JE ME DOIS de noter la ressemblance du riff de guitare avec Sail Away de Deep Purple (paru sur Burn). Surtout que Soldier of Fortune est une chanson sortie par Deep Purple, justement, sur l'album suivant Burn, Stormbringer. En tant que telle, la chanson d'AC/DC n'a rien à voir avec Soldier of Fortune, mais Dogs of War a visiblement été influencé de toute l'époque du Deep Purple MK III. Autant cela peut être un élément (très) positif, autant j'vois une influence Def Leppard dans les choeurs, que je déteste. 4/5

Rock N' Roll Thunder constitue le 6e titre de cet album. C'est une chanson très plate. Pas mauvaise, mais je trouve qu'elle manque de ce petit je-ne-sais-quoi. Dans le contexte de l'album Rock Or Bust, je trouve que cette chanson fait figure de banalité, voire de «bancalité». J'aime la fin en fade-out sur le solo d'Angus. 3.5/5

En 7e, Hard Times me fait toujours plus penser aux pires choeurs de Def Leppard. Les chants de Brian Johnson et les riffs des Young ne sont pas suffisants à me faire oublier cette influence Def Leppard 1987. Je ne suis vraiment pas un fan. Je ne sais pas pourquoi ils font cela. J'imagine que Def Leppard ont des légions de fans, et qu'il se trouve des gens qui aiment ce genre de refrains, mais je ne peux me compter parmi ces gens. Un titre bon pour les ordures selon moi. 1/5

Le 8e titre commence. C'est quoi déjà? À oui, c'est lui, Baptism By Fire. De loin celui que j'ai préféré sur tout cet album. On nous ramène des riffs de Live Wire, avec une influence Beating Around the Bush pas très intense, mais nécessairement persistante tout au long de la chanson. Un vrai coup de coeur. Il me fait même oublier les timides choeurs. Une vraie patate, une véritable claque en plein visage. Ce titre fera très certainement bonne figure parmi les titres de l'ère post-Bon Scott dans mon cas. 5/5

Le 9e titre, j'espère, poursuivra dans la même lignée. C'est un titre qui commence en force avec un riff qui me fait penser aux meilleurs rythmes de Deep Purple, époque Fireball. Il ne manque que l'orgue. Mais non, merde, j'écoute du AC/DC, j'en veux pas, d'orgue. Ça dure tout au plus 5 secondes. Le titre se met en branle rapidement, et se gâte en même temps. Ça devient limite mauvais. Le refrain arrive, avec une sorte d'hommage aux pires choeurs de Joe Elliot. Le titre devient rapidement moribond. C'est quoi le titre, déjà? J'sais plus. Rock House quelque chose. Tout ce que j'ai besoin de savoir, c'est que j'vais sauter la 9e track.1/5.

Le 10e titre est Sweet Candy. On a trouvé 3 accords, on tourne autour pendant quelques minutes. Recette typique d'AC/DC. Boaf, c'est pas mauvais, mais ça ne passera pas à l'histoire. C'est un titre qui fait taper du pied. C'est du jus 100% pur, pour emprunter les mots d'un autre intervenant. 3/5

Le 11e titre, Emission Control, a un riff de gratte portant avec lui une groove qui ramène aux meilleurs efforts du Deep Purple MK III. Il y a un peu de choeurs à la con, assez pour ternir le titre. Je me serais volontiers passé de ces "Givin' it uuup". Mais bon, la groove est forte, puissante, le soli de Young est digne de ses meilleurs efforts pré-Black Ice. 4/5

Dans l'ensemble, un album mitigé. J'dois admettre que je suis un fan de la période Bon Scott, des périodes plus bleusy, plus seventies quoi. Un album mitigé, donc, puisque autant je retrouve des influences typiquement années 1970, avec des grooves me rappelant les meilleurs riffs du MK III de Deep Purple, sans compter un indéniable emprunt à Lime Wire, autant je me retrouve face à ce que je déteste le plus, ces refrains avec des choeurs leppardisants des années 80. Je suis d'ailleurs de plus en plus convaincu que les Young ont abusé des albums Burn, Stormbringer de Deep Purple, ainsi que de Pyromania et Hysteria de Def Leppard. (Je ne savais pas que Mutt Lange faisait toujours partie de l'entourage du groupe!)

Une note cumulative de 32/55, un bon 3 étoiles sur 5 donc. Un album qui serait meilleur sans certains titres, notamment le plagiat d'Anything Goes, et la 9e track, peu importe comment ça s'appelle, lâ.
Dernière édition par Murray3 le 25 Nov 2014, 15:22, édité 1 fois au total.

Avatar de l’utilisateur
7.th
 
Messages: 827
Inscrit le: 11 Oct 2008, 14:09

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar 7.th » 25 Nov 2014, 15:17

Et le prix de la review la plus prétentieuse revient à ?

C'est un titre qui est supposé allumer les foules, les semi-fans, les gens qui vont gagner leurs billets pour les concerts, mais pas le rockeur, le vrai, le métaleux, le véritable fan du AC/DC.


Le faux fan d'AC/DC te remercie. Pour le reste, heureusement que tu affirmes les choses, moi qui commençait à me forger mon avis...

On nous ramène des riffs de Lime Wire


C'est Live Wire au fait.
@ +

AC/DC est éternel.

Avatar de l’utilisateur
Murray3
 
Messages: 87
Inscrit le: 27 Déc 2011, 08:30
Localisation: Montréal/Cantons de l'Est

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar Murray3 » 25 Nov 2014, 15:26

7.th a écrit:C'est Live Wire au fait.


Merci de la correction. Je pensais trop à l'époque où je téléchargeais de la musique, notamment quand je découvrais AC/DC ...

KIkOoLoL
 
Messages: 490
Inscrit le: 20 Nov 2005, 20:26

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar KIkOoLoL » 25 Nov 2014, 15:28

Cela dit, c'est vrai que le riff de Live Wire m'a fait tilter positivement.

Bon album, bien meilleur que Black Ice pour moi. Après, il y a encore des chansons oubliables qui s'auto-caricaturent type Rock The Blues Away mais dans l'ensemble je suis bien plus emballé par RnB que par BI. Et puis une chanson comme Baptism by Fire, quel pied bordel. Au niveau des déceptions, je dois dire que Sweet Candy me fait le même effet que Stormy May Day : un truc qui commence ou tu te dis que ca va être totalement incroyable pour du AC/DC, et puis finalement il manque un truc pour que ca décolle (l'originalité pour Sweet Candy, un solo digne de ce nom pour Stormy May Day).

Par contre, je sais pas encore si je déteste ou si j'adore Miss Adventure, c'est troublant.

Avatar de l’utilisateur
lordangus
 
Messages: 139
Inscrit le: 17 Mars 2006, 17:34

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar lordangus » 25 Nov 2014, 15:32

ol a écrit:Mais ce qui me surprend le plus, c'est l'évolution et la liberté qui s'exprime dans plusieurs chansons de cet album. Sans que cela n'enlève rien à l'admiration que je porte à Malcolm, son absence a laissé place à un souffle de nouveauté et de liberté qui fait de cet album une vraie nouveauté.


Complétement d'accord avec toi, il est évident que la personnalité de Malcolm laisse moins de place au producteur.
Image

Avatar de l’utilisateur
Joey_18
 
Messages: 243
Inscrit le: 09 Sep 2014, 13:03

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar Joey_18 » 25 Nov 2014, 15:56

Je suis un pleutre, hier soir j'ai dis que je devais pas écouter avant lunid, mais l'ayant trouvé en qualité cd j'ai craqué ^^ (je prendrai bien évidament le cd en vrai la semaine prochaine 8) ). Du coup dans la nuit jsuis parti dehors dans ma caisse avec ma copie sur cd-rw et une ptite leffe et j'ai écouté tout ça 3 fois. Je me suis couché bien tard ^^

Je suis franchement pas décu, je comprend que certains n'aimeront pas, mais perso la variété des sons tout en gardant le "son ACDC" global, c'est juste trop bon, la trique de l'espace quoi. J'ai pas l'oreille absolue alors quand je compare avec d'autres trucs c'est un ressenti perso quoi :wink:

1 - Rock or bust : Son puissant déja entendu et analysé un paquet de fois, paroles simplistes mais bon je m'en tape de ça ^^

2 - Playball : Je la trouve de mieux en mieux au fil des écoutes. Je la trouvais un peu banale mais jsai pas y'a un truc qui me fou la pêche dedans.

3 - Rock the blues away : Là j'entends "anything goes" avec une partie differente, je suis un peu perplexe. Ca fait genre "on fait celle-là mais en mieux" parce que ça swingue bien. Vers la fin ça fait un peu "the who-who are you" ^^

4 - Miss Adventure : Quelle originalité j'ai été scotché, là on sort des sentiers battus, mais la prise de risque était une bonne chose 8) avec derriere les choeurs "laaalaalaalaaaaa" .. Franchement s'ils la font en concert faudra qu'on fasse ces choeurs ^^ Ca va pas plaire à un certain nombre de personnes aussi ce son .

5 - Dogs of war : est-ce que vous captez le petit truc similaire à joe cocker "with a little help rom my friends" au debut et a la fin , ça m'a foutu un coup derriere la nuque ça commence avec ce petit son puis paaaaaaf ! ça envoie sec avec un son a là hail cesar un peu chuchoté. et les paroles derriere si je ne me goure pas ça fa "soldieeeeer, of rock n .... rooooll !" c'est puissant.

6 - Rock & roll thunder : Ba là j'ai rien a dire en fait, j'apprécie mais c'est classique quoi.

7 - Hart times : Depuis quelques jours que je l'ai celle là c'est la folie je la mets tout le temps, ça donne envie de danser ! Et je suis particulierement receptif aux deux ptites notes répétées sans cesse jsai pas ça r'bondit quoi :D

8 - Baptism by fire : vraiment j'adore, j'ai envie de gueuler "ska ska ska !" par moment et ça rappelle des groupes comme The Sonics ou jsai pas, les années 60-70.

9 - Rock the house : Deja pas mal d'écoutes comme pour hard time, je pense qu'ils auraient du mettre rock the house et hard time en premier single. Rock the house pour moi c'est simplement un rouleau compresseur estampillé "rock n roll" et qui nous submerge , paf ! paf ! paf ! ça envoie. Puis le ptit riff en mode aerosmith ahah excellent.

10 - Sweet candy : Les notes du debut rappelent une musique de "the doors" . Le reste est globalement bien mais classique.

11 - Emission control : waw ca me donne l'impression qu'un mec des Red Hot Chili Pepper a ramené sa basse XD Pas mal du tout


Je suis marqué surtout par Miss adventure, dogs of war, baptism by fire. Moi je vous dis que va y'avoir de l'apéro spécial guitare et acdc avec les potes bientot :hair: :hb:
Roock N' Roooooooll ! Ain't noooise pollutioooonnnnn ! Roock N' Rooooooll ! Ain't gonna die !
SDF 2009/2010/2015
Arnhem 2015
Marseille 2016
oh uuuui !

Avatar de l’utilisateur
Ballbreaker73
 
Messages: 3207
Inscrit le: 07 Mai 2004, 15:54
Localisation: Fin fond de la Tarentaise !

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar Ballbreaker73 » 25 Nov 2014, 15:56

Pour le moment cet album est, dans l'ensemble, une bonne surprise.
Mais je connais mes gouts et je sais depuis le temps qu'un album accessible a tendance à me lasser rapidement.
Dans 6 mois je saurai s'il me plait ou non.
AC/DC Fashion Tip : ignore it.
Get it right - then never change. Invent a logo, wear the same clothes, and make the same album ad infinitum.
By never being in, you'll, perversely, never be out.

Paix & Amour.

Avatar de l’utilisateur
gugusyoung
 
Messages: 463
Inscrit le: 23 Sep 2009, 11:57
Localisation: Endor (Bordure extérieure)

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar gugusyoung » 25 Nov 2014, 17:34

Six ans.

Six années à espérer, à spéculer, à craindre surtout ce retour.
A l'heure du bilan nombreux étaient les déçus de Black Ice, alors au moment de l'annonce d'un nouvel album le scepticisme entachait la joie, ont-ils encore le jus ?
Puis l'histoire est ce qu'elle est, le diagnostic de Malcolm tombant comme un couperet, Phil jouant un dangereux Bad Boy Boogie, la communication chaotique autour de l'album. Bref un album créer et attendu dans la douleur

Mais pourtant, malgré tout, la lumière est enfin là, les oreilles bourdonnent, les yeux brillent et les ventres se nouent, car oui, la ou on avait peur de l'album de trop, ils nous sortent l'album dont on avait besoin.

Un album au timbre relativement joyeux au vu de la situation, un album au son moins moderne que sur Black Ice, un album coup de latte à ceux qui les avaient encore enterrer, et surtout un album résolument rock'n'roll.
Au delà d'un Rock or Bust se voulant résolument simpliste mais au combien efficace honnête; un Playball enjoué et enrouant; un Miss Adventure sortie tout droit des années 70, aussi surprenant qu'envoutant (et sur lequel Steven Tyler n'aurait pas détonner), le groupe surprends, et c'est bien ça le plus beau après 40 ans de carrière.
A l'image de ce Dog of Wars ou encore Baptisme of Fire, heavy à souhait, nous maintenants sur le fil du rasoir tout en s'égosillant à pleins poumons; de cet Emission Control aux choeurs FM jamais vue et au combien entrainant; d'un Rock The House booster aux hormones
On à aussi le plaisir de retrouver la recette miracle classique du groupe, avec un Got Some RnR Thunder au groove imparable et contagieux, servi par un Cliff magistral; un Hard Times boogiesant transformant nos pieds en véritables métronome malgré sa simplicité

Alors oui, je vous sors là une critique élogieuse alors que je n'ai que quelques écoute.
Oui mon avis va surement évoluer avec le temps.
Oui je ne m'attarde pas sur la structure de tel ou tel morceaux/Choeurs (en même temps ils ont jamais eu la prétention de vouloir un jour nous sortir un Victime of Fate)
Car c'est une review de l'émotion, or on a trop tendance à oublier que notre relation avec le groupe se base sur leur musique, et que la musique c'est de l'émotion avant tout. IL y a un temps pour l'analyse et temps pour apprécier sans retenu, envies et préjugés
Pour moi cet album est comme la première gorgé d'un bon whisky, Il faut profiter de la découverte de sa saveur brute, car il n'est pas besoin d'analyse complexe pour en apprécier la force et la chaleur.

All Hail DC
Judge Dan a écrit: Moi je veux du riff et de la voix qui braille la haine et prêche la guerre, pas du gratouillis de cordes molles et des complaintes geignardes de fainéants
/Il faut que ce genre musical retrouve un peu son odeur de soufre.

Avatar de l’utilisateur
chtimixeur
 
Messages: 51
Inscrit le: 20 Oct 2008, 23:53

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar chtimixeur » 25 Nov 2014, 17:50

6 ans après l'insipide Black Ice, les boys sont de retour avec un album charnière dans leur imposante discographie. En effet, le cerveau du groupe n'est plus là à cause d'une vilaine maladie, et Angus se retrouve désormais sans son frère pour mener le paquebot AC/DC.

C'est son neveu Stevie Young qui a remplacé Malcolm, et franchement, cela ne s'entend pas plus que ça. Le jeune guitariste de 58 ans ne fait pas injure à son oncle, et peu de gens auraient noté la moindre différence si l'information n'avait pas fuité au printemps dernier. On constate tout de même que les riffs tranchants ne sont plus trop de la partie, et que c'est désormais Angus qui est seul aux manettes : ce sont bien des riffs de guitariste soliste que l'on entend, et la guitare rythmique est surtout là pour habiller les licks du petit lutin grisonnant.

De l'aveu même d'Angus, cet album est composé de vieux riffs glanés ça et là depuis le milieu des années 80, et cela s'entend. AC/DC ne réinvente pas la roue, loin s'en faut, et on pourra reprocher au groupe un léger manque d'audace. Par exemple, les chœurs de Miss Adventure rappellent clairement ceux de Thunderstruck (1990). Rock the Blues away est une pale copie d'Anything Goes (2008), et Baptism by Fire est dans la parfaite continuité de Safe in New York City (2000). Enfin, avec son groove sale et méchant, Hard Times semble quant à elle être un mix de Boogie Man (1995) et de Decibel (2008). Si le groupe s'auto-plagie avec un certain talent, on note la présence de nouvelles influences, à commencer par celle de Led Zeppelin sur Rock the House (!).

Alors au final, qu'est-ce que ça donne ce Rock or Bust ? Et bien disons que les 11 morceaux passent carrément mieux que ceux de Black Ice. Le groupe a retrouvé une certaine énergie qui lui faisait défaut depuis un bon bout de temps, et on a peu le temps de s'ennuyer durant les courtes 35 minutes que dure l'album. A vrai dire, j'étais assez sceptique avant ma première écoute, et Emission Control est le seul titre qui m'ait laissé indifférent. Le reste du temps, AC/DC assure et joue la sécurité, avec une certaine efficacité. Que ce soit bien clair : il s'agit d'un hard rock extrêmement conventionnel, et souvent commercial (on frôle parfois le rock FM à la Def Leppard). Aucun morceau de cet album n'est voué à devenir un classique, et la production de Brendan o'Brien manque toujours autant de chaleur. Bien qu'étant aisément identifiables, les soli d'Angus sont loin d'être mémorables, et force est de constater que l'époque bénie de Let There Be Rock et Powerage est pour de bon révolue.

Alors oui, j'aurais aimé que le groupe nous propose un album aussi bluesy que Stiff Upper Lip. J'aurais aimé qu'Angus nous balance des soli à rallonge et que les chansons dépassent les 4 minutes. J'aurais aussi aimé que George Young soit à la production et qu'il dise à son frangin de se lâcher un peu plus et de varier davantage la formule de ses morceaux. Dans un monde idéal, j'aurais aussi aimé que Malcolm soit encore capable de nous balancer des riffs acérés comme en 1975, et que Bon Scott soit toujours là pour porter Angus sur ses épaules, mais je m'égare… Je prends donc cet album comme ce qu'il est, à savoir la preuve que malgré les épreuves qui s'accumulent depuis 1980, AC/DC est toujours là, et que lorsqu'ils branchent les amplis, ils sont capables de vous faire taper du pied comme personne.

Avatar de l’utilisateur
Denis
 
Messages: 1620
Inscrit le: 29 Juin 2004, 09:53
Localisation: Lyon

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar Denis » 25 Nov 2014, 18:28

Nouvelle ère, c'est le mot.

Je suis complètement paumé, je ne retrouve pas mes marques ni n'arrive à me faire à cette orientation pour le moment.
Au bout de deux écoutes, je n'arrive pas à entendre Emission control ou encore Miss adventure sans avoir l'envie de changer de piste au bout de 30 secondes.

Dogs of war aurait pu provoquer un petit frétillement mais War Machine est déjà passé il y a quelques années.
Rock the blues away c'est aussi pénible pour moi qu'un Anything goes en concert, le ventre bien mou quoi. A la limite ça marcherait parfaitement si je voulais écouter du Springsteen.
RnR thunder, je respire un peu, c'est rigolo.
Hard TImes je le garde au moins pour le la mi de la Gretsch. Et puis elle envoie quand même bien. Non, là c'est bon j'ai finalement retrouvé ma maison.
Baptism, trop compliqué d'entrée, ça me fatigue ; la remarque ça s'applique également pour la suivante même si Phil rattrape la mise. Quant au bonbon, il permet de faire passer la pilule plus facilement, mais bon, je taperai pas jusqu'au fond du paquet...

Bref, j'étais bien parti avec les deux premiers singles sortis le même jour (ou presque...) le reste c'est tendance douche froide. Pas que ce soit mauvais, mais ce n'est plus pour moi et ça m'attriste...

Ce soir je vais aller me trouver mon Powerage d'amour, puis pleurer auprès de mon prof de guitare (qui lui aussi pleurera je pense) et ensuite filer voir Saxon, ça me fera oublier que j'ai été déçu... :?
28/06/10 Jean Ferrat Still alive tour 2010 Antraigues-sur-Volane
22/11/12 Age tendre et tête de bois - Le Phare - Chambéry - France
22/02/13 Michel Sardou - Le Phare - Chambéry - France

ouh yé rock'n'roll

Avatar de l’utilisateur
Jul'
Staff H2ACDC
 
Messages: 7612
Inscrit le: 05 Fév 2004, 09:38
Localisation: Elsass

Re: ROCK OR BUST - votre review de l'album

Messagepar Jul' » 25 Nov 2014, 18:32

Denis a écrit:Ce soir je vais aller me trouver mon Powerage d'amour,


Je n'ai toujours pas écouté cet album, mais quand je lis ça, je me dis que Denis est vraiment une personne de goût.

Jul'.
"On est ressorti de là à moitié aveugle des oreilles" Wallace Idici
"Bordel, j'ai une de ces envies de pisser moi !" Brian Johnson, remontée mécanique de Val Thorens, 02/2015.

Suivant

Retour vers Rock Or Bust - L'Album

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité