Page 1 sur 2

Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 04:48
par H2ACDC.com
En cette année 1983, AC/DC est un groupe qui se cherche. Trois ans à peine après la disparition de son chanteur et l’arrivée au micro d’un Brian Johnson qui a su conquérir le public, les frères Young semblent un peu essoufflés par des tournées incessantes et des enregistrements d’albums à la chaîne.

C’est dans ces conditions que sera enregistré un album qui mettra longtemps à trouver sa place dans le cœur des fans. Un petit bout de cette histoire nous revient par l’intermédiaire de Barry Harris, « assistant engineer » sur ce qui deviendra « Flick of the Switch ».
Présent aux Electric Lady Studios, Barry est le témoin privilégié de la vie de personnages tellement adulés et pourtant si « secrets ». Il enregistre la voix de notre cher Brian, qui participe alors à son troisième album d'AC/DC, écriture comprise... et fête ces jours-ci ses 70 ans !

Image

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 07:17
par iangillan
Cool cette itw, merci !

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 09:21
par gibsonboy
Excellente itw et ça fait du bien de voir cet album tant décrié revenir en bonne place dans le coeur des fans! :punk: :hb:

Merci HTACDC :wink:

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 09:42
par landslide
Merci pour cet interview. Flick of the Switch est un album extraordinaire. Je l'aime tellement !

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 09:49
par Vincent1982
Sublime :/: Franchement, je me disais, si ils nous sortent une interview/photos de Flick of the Switch, ça serait un truc de fou ! Ben bim ! Voila qui est fait.
Tout simplement génial, l'histoire de Barry, de George, de Phil, le dessin d'Angus, les photos... celle d'Angus et Malcolm devant la console est superbe...
Quel pied, MERCI pour ce travail.... it's a Brain Shake, Brain Shake :/:

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 10:01
par outoftunes
Merci !

Z'ont bien fait de retravailler la voix, le Brian envoie du lourd sur ce disque.

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 12:44
par Scottux
Merci. :wink:

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 13:36
par Chonchon
" Les seuls mix sont ceux existants sur l’album. C’est Phil à 100% " ..... Heureux de constater que mes oreilles ne me trompent pas, largement reconnaissable. Cet album est un de mes favori.

En tout cas, merci .

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 21:02
par GibsontheRocker
Excellent, merci ! :D
George Young était très respecté par le groupe, c'est donc intéressant de savoir dans quelle mesure il a contribué à cet album.

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 21:17
par angus974
Merci HTACDC pour cette interview et ces photos.
Une info très importante pour tous les fans, on a maintenant la certitude que c'est Phil qui joue.
Brian est déjà épaulé par la famille Young pour les textes et même les lignes de chant. Qu'il finisse par ne plus rien faire à partir de 90 ne me surprend pas...
C'est le clan Young qui décide.
Flick of the switch est un album pour les mecs !! Il est rugueux, brut, sauvage.
J'ai toujours eu un faible pour cet album mal aimé qui s'est fait descendre je m'en souviens très bien à sa sortie.
ACDC en 1983 devenait ringard !! Incroyable mais vrai.
Mais Malcolm en 1984, malgré les réticences du grand public et même des hardos, disait dans mon Hard Rock Magazine " nous voulons devenir aussi gros que Led zeppelin", le temps lui a donné raison.

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 05 Oct 2017, 21:38
par caraibes46
Meme si je n aime toujours pas cet album , tout ceci se devore avec passion et grand bonheur . Merci pour cette nouvelle pepite . Vive la connexion 1G .

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 06 Oct 2017, 10:59
par bluebell
angus974 a écrit: cet album mal aimé qui s'est fait descendre je m'en souviens très bien à sa sortie.


Ce n'est pas tout à fait exact. Faut que je retrouve l'article dans mes archives mais je me souviens (aussi) que Hervé Picard dans ses très objectives critiques d'album du regretté magazine BEST disait que les 2 premiers morceaux ouvraient magistralement l'album et que Angus, dans Landslide, était la "foudre faite" (je me rappelle très
bien de cette formule qui m'avait marqué à l'époque ).

Il évoquait néanmoins aussi une forme de lassitude sur la face B. Et moi personnellement je la ressentais aussi sur Brian Shake par exemple. Et c'est toujours le cas d'ailleurs. Comme si ce morceau est une sorte de remplissage. Désolé.

ÉDIT: cela dit, merci pour l'interview. H2 c'est d'la balle et TITAN au top !

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 06 Oct 2017, 13:49
par iangillan
On a déjà discuté de Flick je crois, mais c'est loin ... Manifestement il divise encore un peu les fans. Pour les uns, c'est un album injustement méconnu, à contre-courant de l'évolution qui s'amorçait, des modes qui commençaient à se cristalliser -- et qui se voit réhabilité par le temps. Pour les autres, il est un peu lassant et brut de décoffrage.

Perso j'ai une position intermédiaire: c'est un album à fort potentiel, mais qui finit juste sous le seuil de la mention très bien, parce que l'élève était obstiné et en rébellion contre ses profs, jusqu'à perdre une part de lucidité. Attention, je comprends les frères Young lorsqu'ils ont voulu tourner le dos à la maniaquerie obsessionnelle de leur prof de prod Monsieur Lange, un tatillon tyrannique à ce qu'on dit -- les élèves des années suivantes, dont le pauvre Leppard, Def, en ont subi les conséquences, vu que c'est devenu de pire en pire -- et du coup le résultat en termes de SON est brut de décoffrage, un peu rebelle, ce qui n'est pas déplaisant, au contraire. Au diable les carcans institutionnels! Les artifices de la dissertation ! Soyons libres! Soyons bruts!

- par contre, tout bien pesé, je préfère quand même les prods de M. Lange: pour le son (ça se discute), mais aussi pour le travail accompli sur l'arrangement, la structure, les petits effets d'écriture qui aèrent les compos (en passant: ce serait hyper intéressant de savoir dans quelle mesure Lange intervenait exactement sur les compos -- quand on écoute la demo de Touch too much et la version finale... Je sais bien qu'un producteur n'est pas un simple ingé du son, il intervient donc sur les compos fournies par le groupe en disant "faut changer ça, ça et ça..."; mais je me demande jusqu'où ça allait -- à mon avis: loin!). Bref, sous Lange, l'élève était poussé dans ses retranchements, on ne lui laissait pas passer quelques formulations brouillonnes, quel que soit le brio de l'élève par ailleurs ....

- ce qui m'amène à mon reproche essentiel parallèlement à mon compliment principal: les compos ont un gros potentiel! Les frères Young étaient encore au top de leur inspiration, et peut-être Brian aussi ... il n'y a aucun filler (peut-être Brain Shake...); si on compare ça aux copies qui ont suivi, c'est même très supérieur, plutôt du niveau des grands albums précédents -- Putain, Badlands, Landslide etc, on tient des grandes compos, plutôt originales qui plus est !!! Presque chaque morceau-paragraphe comprend une ou plusieurs super idées !! Le riff de This House, les préchorus de Nervous Shakedown, etc etc, bref, on est sur du très haut niveau et on surfe allègrement vers le 16-19/20 habituel.

Sauf que ... l'album est sous-produit, la copie mal relue, un peu trop schématique par moments, quelle que soit sa puissance argumentative, qu'on aime ou qu'on aime pas le son (moi je trouve que ça se défend niveau son cf supra). Là où c'était couillu, charmant et frais sous la houlette de MM Vanda/Young, léché et construit sous Monsieur Lange, devient un bulldozer. Ce qui àmha explique la réaction du public et peut-être de certains forumeurs ci-dessus: à la 128è répétition du refrain assez plat de "Brain Shake", on finit par avoir envie d'écrire en marge: "M. Young, je ne suis pas sourd! Une conclusion ne consiste pas à rabâcher ses idées!" L'album se finit mal, c'est dommage ...
Mais ce n'est pas que ça. On constate la même chose avec un titre pourtant à fort potentiel, Deep in the Hole (quel riff, quelles strophes!)... Ca commence super bien puis je m'ennuie. Et Bedlam pareil. Seulement la face B alors? Je ne crois pas. Et... Rising Power ? This House ? Guns ? (de grands titres potentiels) Pareil! Les refrains sont répétés ad nauseam sans aucune surprise. "GUNS FOR HIRE -- SHOOT YOU WITH DESIRE" jusqu'à ce que mort s'ensuive!!! (OK, c'est la face B, pardon, mais on cite généralement cette chanson comme le sommet de l'album, avant que le disque ne s'enlise -- et encore, c'est un des bons refrains du disque).

Ce schématisme de plus en plus lassant à mesure que le disque se déroule -- Strophe-refrain-strophe-refrain-solo-refrain-refrain-refrain-refrain-refrain-refrain-refrain (du moins c'est l'impression que j'ai...) -- ... C'est chiant, sauf pour les fans des Ramones :mrgreen: Ok on avait déjà ça sur certains titres du passé... Ca me soûlait déjà un peu, mais ce n'était pas aussi systématique! et puis il y avait des respirations par ailleurs... Des contrastes, des éléments dynamiques. Là c'est linéaire et répétitif, voire lourd... même si c'est du lourd.

Bilan: Mention Bien. Dommage. On est passé à pas grand chose d'un grand album.

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 06 Oct 2017, 16:58
par angus974
Comme souvent avec iangillan, c'est du lourd !!!
D'accord en tous points avec toi.

Re: Barry Harris : Lumière sur "Flick of the Switch"

MessagePublié: 06 Oct 2017, 18:19
par TI TAN
bluebell a écrit:
ÉDIT: cela dit, merci pour l'interview. H2 c'est d'la balle.

Lire ceci nous fait chaud au coeur , et juste pour dire que seul on ne peux pas tout faire.
C'est l'affaire d'une très bonne équipe ( merci Jul',the holy grail , Arnukem, Judge Dan et sans oublier notre ami Zébulon toujours là pour nous prêter main forte.