Accéder au contenu

    HighwayToACDC.com

       le forum de la communauté francophone AC/DC

Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Le coin détente du site : pour discuter d'un peu de tout.
GibsontheRocker
 
Messages: 422
Inscrit le: 11 Nov 2008, 17:36
Localisation: Centre

Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar GibsontheRocker » 04 Avr 2010, 17:43

Amis cinéphiles et amateurs de bons films, j'ai pensé à vous en imaginant ce topic. Ayant toujours été fasciné par le monde du cinéma mais souffrant de nombreuses lacunes en la matière --ce qui est normal lorsqu'on a à peine 20 ans, que l'on étudie à plus d'une heure de trajet de chez soi et que l'on a déjà une passion pour la musique qui nous prend beaucoup de notre temps libre--, j'ai souhaité créer ce sujet qui, je l'espère, sera une bonne alternative à celui dédié aux dernières sorties sur grand écran...

Tout est dans le titre ! Aussi, pour entrer dans le vif du sujet, je vous propose de commencer avec ce film qui s'appelle...

Image

Tourné en Irlande puis sorti en salles en 1981, il s'agit d'un film fantastique de John Boorman ( né à Londres en 1933. réalisateur: Le Point de non-retour (The Hunter, 1967), Délivrance (Deliverance, 1972), L'Exorciste 2: L'Hérétique (Exorcist II : The Heretic, 1977), Le Général (The General, 1997)...) qui nous fait vivre la légende arthurienne au travers du mythe de l'épée des rois: d'abord confiée par Merlin l'enchanteur au roi Uther Pendragon afin d'unifier les terres de Bretagne, elle est ensuite plantée par ce dernier dans un rocher d'où elle en sera retirée des années plus tard par le jeune Arthur, fils de Pendragon, qui deviendra alors le nouveau roi des Bretons, remplaçant ainsi son père assassiné.
Contrairement à son père, Arthur est un homme droit et généreux qui mettra tout en oeuvre pour remplir la mission que Merlin avait confiée à Uther. Il apparaîtra que le seul moyen d'unifier la Bretagne et d'installer une paix durable dans le royaume sera de trouver cet objet symbolique qu'est le Saint Graal (et non pas le Sacré Graal !). C'est donc avec cet objectif en tête qu'Arthur va faire construire le château de Camelot et la fameuse Table Ronde autour de laquelle se réuniront les chevaliers de Bretagne: Perceval, Yvain, Gauvain, Bohort, Léodagan et, surtout, Lancelot, fidèle ami et ministre du roi. Mais ce dernier, qui soupçonnait déjà une idylle entre Lancelot et la reine Guenièvre, finira par découvrir le pot aux roses et Lancelot sera alors contraint de se retirer des affaires de Camelot et de quitter le château. Arthur se retrouvera ainsi privé de son meilleur chevalier, sa quête du Saint Graal deviendra encore encore plus difficile et, le royaume se trouvant en déclin, il devra lutter âprement pour conserver son trône.
Finalement, Lancelot se sera exilé du royaume, Merlin sera fait prisonnier par un puissant sortilège qu'il avait révélé à la séduisante et maléfique Morgane, demi-soeur d'Arthur, tandis que ce dernier perdra la vie à la suite de la bataille ultime l'opposant à Mordred --le fils qu'il a eu de l'inceste avec Morgane--, qui le blessera mortellement et sera lui-même tué par son père lors du combat. Juste avant de mourir, Arthur exprimera à l'un des rares chevaliers survivants sa volonté que l'épée Excalibur soit restituée à la Dame du Lac. C'est donc dans les profondeurs d'un lac magique que l'épée légendaire disparaîtra.

Le film montre bien la violence des batailles à l'époque médiévale, mais avec une atmosphère mystérieuse, due en particulier à l'esthétisme fou des images à la fois très sombres et lumineuses, le tout sublimé par la musique des compositeurs allemands Richard Wagner et Carl Orff, ce qui fait de ce film un chef-d'oeuvre lyrique.
D'autre part, Nicol Williamson est imposant (l'acteur mesure au moins 1,90m !) et magistral dans son rôle de Merlin et Helen Mirren interprète le personnage de Morgane à la perfection. A noter que l'irlandais Liam Neeson, dans la peau du chevalier Gauvain, débute encore sa carrière d'acteur de cinéma à l'époque où il participe à ce film.

Enfin, pour résumer, si vous êtes fan d'épopées fantastiques, amateur de somptueux décors, de belles images et d'effets spéciaux, ou si vous êtes charmé par la légende arthurienne, alors vous allez adorer EXCALIBUR.
I got a burnin' feeling
Deep inside of me
It's yearning
But I'm gonna set it free

GibsontheRocker
 
Messages: 422
Inscrit le: 11 Nov 2008, 17:36
Localisation: Centre

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar GibsontheRocker » 05 Déc 2010, 17:45

Visiblement, je n'ai pas réussi à vous faire saisir la finalité de ce topic, dont l'ambition n'est autre que de présenter et donner son avis sur des films présentant des qualités supérieures à la moyenne des "bons" films : excellence du scénario, de la narration, des dialogues, du jeu des acteurs, de la musique, de la mise en scène, des effets spéciaux... les critères sont nombreux pour définir un chef-d'oeuvre du 7ème art, mais ils ne varient pratiquement pas d'une critique élogieuse à une autre pour le même film. Seuls l'appréciation et le regard porté sur l'oeuvre changent d'un spectateur à un autre, et c'est bien ce qui nous intéresse ici.

J'ai rédigé plus haut un modèle -- que vous n'êtes absolument pas obligés de suivre -- et maintenant, c'est à vous de vous exprimer. Je ne vous donnerai qu'une recommandation : afin de préserver l'intérêt de ce topic, évitez autant que possible de narrer des films appartenant à des sagas (Star Wars, Indiana Jones...) ou trilogies (Le Parrain, Le Seigneur des Anneaux...) archiconnues ou des films étant des références sur lesquelles on a déjà tout dit (comme Citizen Kane ou 2001: L'Odyssée de l'espace).
I got a burnin' feeling
Deep inside of me
It's yearning
But I'm gonna set it free

Avatar de l’utilisateur
Bonny94
 
Messages: 1542
Inscrit le: 04 Avr 2007, 22:06
Localisation: (94)

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar Bonny94 » 10 Déc 2010, 23:09

J'aime énormément Excalibur même si le film a beaucoup vieilli. Mais en ce qui concerne les films médiévaux la référence ultime reste le chef d'oeuvre de Paul Verhoeven:

Image
Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années.

Avatar de l’utilisateur
MartyMcFly
 
Messages: 4
Inscrit le: 14 Déc 2009, 23:53

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar MartyMcFly » 11 Déc 2010, 14:13

Bonne idée ce topic :wink:
A mon petit niveau de cinéphile amateur, le premier qui me vient à l'esprit en pensant à un chef d'oeuvre c'est "Vol au dessus d'un nid de coucou"... à voir absolument !!!

Image

Sam Lightning
 
Messages: 122
Inscrit le: 01 Mai 2008, 19:11
Localisation: Belgique

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar Sam Lightning » 11 Déc 2010, 17:17

Etant cinéphile amateur, je ne peux résister à ce topic (excellente idée).
Récemment, deux films m'ont marqué. Sont-ils des chefs-d'oeuvres, je ne sais pas pour le 2e, mais le premier en est assurément un.

1) The Shawshank Redemption (Les Evadés). Magnfique histoire d'amité, d'humanité dans un milieu des plus hostile (la prison). Une histoire humaine, qui met en avant toutes les qualités et les défauts de l'homme, qui parle de la vie en prison et renverse les rôles. Une histoire sur l'espoir aussi, sur sa perte ou son regain. Quelques phrases cultes car pleines de sens: "On vous condamne à la prison à vie et c'est exactement ce qu'elle vous prend, du moins la meilleure part." "D'abord on hait ces murs, puis on s'y fait, enfin on en a besoin". C'est un film qui prend le temps de décrire les relations, de mettre tout en place. Un film lent devant lequel on ne s'ennuie pas car l'empathie pour les personnages est là. Révoltant, touchant et émouvant, c'est certainement un des plus beaux films que j'ai vu jusqu'à présent, bien au-delà du ciné-spectacle ou du ciné-intellectuel, c'est un film qui parle directement au spectateur. Reste maintenant à lire la nouvelle de S. King ;) => A voir absolument!

2) The Road. Sorti en 2009/2010, ce drame post-apocalytptique vous plombe le moral d'une force insoupçonnable. Aucun espoir ne se dessine durant tout le film, si ce n'est vers la fin où il émerge timidement. Le film parle d'un couple père-fils qui tente de survivre dans un monde dévasté, où la majorité des survivants ont choisi la barbarie et le cannibalisme comme moyen de subsistance. La lutte de ce père est autant physique (protection) qu'idéologique, voulant préserver à tout prix (et cette expression est importante) sa part d'humanité, résister à la barbarie (solution de facilité?) et enseigner ces valeurs à son fils. Cette lutte mène parfois à des comportement contradictoire avec les principes, mais le père ferait tout pour protéger son enfant. Cet amour intense transparaît durant tout le film, grâce à un Viggo Mortensen de grande qualité, encore une fois. Le jeu intense et l'ambiance désespérée m'ont marqué profondément, ainsi que quelques images. Pourtant, c'est un film que je recommande vivement, car au-delà de sa dureté, c'est une incroyable leçon de vie.

En passant, je tiens un blog (avec un ami) sur le cinéma/musique principalement, avec des review de films et d'album/chansons (AC/DC déjà là avec 3 articles). Si cela vous intéresse, vous nous trouverez ici: http://beyondfrontiers.canalblog.com/
Dernière édition par Sam Lightning le 11 Déc 2010, 17:18, édité 1 fois au total.
Rock and Roll ain't noise pollution

Avatar de l’utilisateur
ThunderTruc
 
Messages: 1805
Inscrit le: 13 Fév 2004, 18:54
Localisation: à l'ouest

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar ThunderTruc » 11 Déc 2010, 17:18

Bonny94 a écrit:J'aime énormément Excalibur même si le film a beaucoup vieilli. Mais en ce qui concerne les films médiévaux la référence ultime reste le chef d'oeuvre de Paul Verhoeven:

Image


Excellent La Chair et le Sang. Il nous présente un Moyen-Age dans toute sa crasse et sa barbarie, une image assez violente pour l'époque. Et surtout c'est un Verhoeven, le dernier avant sa série de blockbusters (Robocop, Basic Instinct...).
Bouga Bouga

GibsontheRocker
 
Messages: 422
Inscrit le: 11 Nov 2008, 17:36
Localisation: Centre

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar GibsontheRocker » 12 Déc 2010, 22:17

Sam Lightning a écrit:
1) The Shawshank Redemption (Les Evadés)


J'ai justement commandé ce film, qui est l'un des films préférés de mon meilleur ami, en DVD pour noël. Après tout ce que j'ai pu entendre et lire sur ce film, il me tarde vraiment de le regarder. Avec en outre Morgan Freeman dans l'un des deux rôles principaux, raison plus pour s'attendre à un excellent film.


En passant, je tiens un blog (avec un ami) sur le cinéma/musique principalement, avec des review de films et d'album/chansons (AC/DC déjà là avec 3 articles). Si cela vous intéresse, vous nous trouverez ici: http://beyondfrontiers.canalblog.com/


Pour me faire une première idée de ce blog, je viens de lire l'article sur Shining de Kubrick: brillant, j'aime beaucoup ce style d'écriture et les analyses. Pour des amateurs, vous faites du très bon boulot !
I got a burnin' feeling
Deep inside of me
It's yearning
But I'm gonna set it free

Sam Lightning
 
Messages: 122
Inscrit le: 01 Mai 2008, 19:11
Localisation: Belgique

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar Sam Lightning » 13 Déc 2010, 14:51

J'ai justement commandé ce film, qui est l'un des films préférés de mon meilleur ami, en DVD pour noël. Après tout ce que j'ai pu entendre et lire sur ce film, il me tarde vraiment de le regarder. Avec en outre Morgan Freeman dans l'un des deux rôles principaux, raison plus pour s'attendre à un excellent film.


Tu ne seras pas déçu je pense. C'est vraiment un sommet et Morgan Freeman joue à la perfection.

Pour me faire une première idée de ce blog, je viens de lire l'article sur Shining de Kubrick: brillant, j'aime beaucoup ce style d'écriture et les analyses. Pour des amateurs, vous faites du très bon boulot !


Merci beaucoup, cela fait plaisir à entendre ;). Si tu veux, il y a aussi un grande analyse de The Dark Knight et Daybreakers et encore d'autres, mais je me souviens déjà plus de ce que j'ai écrit et en quelle quantité... The Shawshank Redemption devrait être un des premiers films à paraître à la reprise de mes activités sur la blogosphère. Au plaisir de t'y voir ;)
Rock and Roll ain't noise pollution

nono.lerat
 
Messages: 119
Inscrit le: 03 Fév 2006, 15:25
Localisation: Rennes

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar nono.lerat » 16 Déc 2010, 22:56

Sam Lightning a écrit:
J'ai justement commandé ce film, qui est l'un des films préférés de mon meilleur ami, en DVD pour noël. Après tout ce que j'ai pu entendre et lire sur ce film, il me tarde vraiment de le regarder. Avec en outre Morgan Freeman dans l'un des deux rôles principaux, raison plus pour s'attendre à un excellent film.


Tu ne seras pas déçu je pense. C'est vraiment un sommet et Morgan Freeman joue à la perfection.

Et Tim Robbin ! estra aussi dans son rôle !

GibsontheRocker
 
Messages: 422
Inscrit le: 11 Nov 2008, 17:36
Localisation: Centre

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar GibsontheRocker » 23 Jan 2011, 23:07

Pour ceux qui ne l'auraient encore jamais vu et ceux aimeraient le revoir, Les Évadés de Frank Darabont, avec Tim Robbins et Morgan Freeman, sera rediffusé jeudi 27 janvier à 20h35 sur M6.
L'ayant regardé il y a à peine un mois, je peux vous affirmer que c'est un vrai chef-d'oeuvre à ne pas manquer (ou à enregistrer).
I got a burnin' feeling
Deep inside of me
It's yearning
But I'm gonna set it free

Avatar de l’utilisateur
Spirit
 
Messages: 61
Inscrit le: 08 Déc 2008, 16:49

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar Spirit » 23 Jan 2011, 23:26

Bon, je ne vais pas vous conseiller un chef-d'oeuvre, mais un gros navet. Cela dit, ce navet est tellement gros, tellement drôle (malgré lui), qu'il en est devenu cultissime. Ce film s'appelle "Hitman The Cobra." Un film de Série ZZZZZZZZZZZZZ, qui se veut film de guerre, avec des acteurs ramassés sur le trottoir, un doublage français magique, des décors somptueux (la jungle est tellement réaliste qu'on aperçoit des bancs et des tables de pique-nique), et surtout des dialogues d'une poésie et d'une délicatesse inégalées. Nan, vraiment, du grand grand art. Allez, je vous mets le résumé (wikipédia) :

Philippe tue Roger (qui a vendu des informations aux japonais). Mike, le frère de Roger, veut se venger. Il envoie Bob, Blackie et un autre gars retrouver Philippe. Ce dernier, rompu à l'utilisation des armes à feu, tue le gars sans nom, puis Blackie puis encore un autre type qu’on n'avait jamais vu, puis Bob. Enfin, Philippe décide de régler ses comptes avec Mike. L'affrontement sera sans merci...

Déjà, avec ça, on s'attend à tout... Je précise que le film est disponible entièrement (ou presque) sur Youtube. Bon, je vous mets un petit extrait pour vous faire saliver, et, je l'espère, éclater de rire (comme c'est mon cas à chaque fois que je le vois) :

http://www.youtube.com/watch?v=nF54GJMhyNc
Les lois de nos désirs sont des dès sans loisir.

Michimitzu
 
Messages: 654
Inscrit le: 09 Oct 2008, 22:28
Localisation: Régio parisienne

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar Michimitzu » 23 Jan 2011, 23:43

... Dans le même genre, il y a Tonnerre sous les tropiques.
Quelques vrais bons passages et un vrai nanar pour l'essentiel.

Avatar de l’utilisateur
Bonny94
 
Messages: 1542
Inscrit le: 04 Avr 2007, 22:06
Localisation: (94)

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar Bonny94 » 24 Jan 2011, 09:44

Image

Comment peut -on faire plus culte que ce film là ?
Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années.

Avatar de l’utilisateur
night shadow
 
Messages: 1761
Inscrit le: 15 Oct 2008, 10:31

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar night shadow » 24 Jan 2011, 16:16

Un de mes films cultes :

Image

Tiré de l'histoire vraie de 3 militants des droits civiques, assassinés en 1964 dans le Mississipi, car ils voulaient encourager les Noirs à aller voter. Avec Gene Hackmann et Willem Dafoe, deux acteurs que j'adore. A voir absolument.
Image

GibsontheRocker
 
Messages: 422
Inscrit le: 11 Nov 2008, 17:36
Localisation: Centre

Re: Chefs-d'oeuvre du 7ème Art

Messagepar GibsontheRocker » 25 Jan 2011, 18:23

Bonny94 a écrit:Image

Comment peut -on faire plus culte que ce film là ?


Tout dépend de ce que tu entends par "film culte" ! Pour moi, cela renvoie davantage à la popularité ou à la dimension emblématique qu'au succès critique du film en question, donc je mettrais plutôt dans cette catégorie des films tels que Monty Python: Sacré Graal ! et Easy Rider.
Cela dit, je ne doute pas que Le Bon, la Brute et le Truand fasse partie des films favoris du public --j'en fait moi-même partie-- et des titres les plus évocateurs du genre western avec Il était une fois dans l'ouest, Le train sifflera trois fois, Les sept mercenaires et La chevauchée fantastique.
I got a burnin' feeling
Deep inside of me
It's yearning
But I'm gonna set it free

Suivant

Retour vers Bac à sable

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités