Carnet de route Open Air Europe

Amsterdam, Arena, review de Sam Lightning

Ce concert avait une saveur particulière, non seulement car c'était mon premier pour AC/DC mais surtout car je faisais partie des malheureux qui avaient une place pour le 3 mars à Anvers...

J'étais accompagné d'un ami. nous avons pris la route vers 13h30 direction le Sportpaleis pour prendre la navette mise à disposition pour se rendre au stade. Départ à 15h30 précises, et arrivée vers 18h au stade après avoir pû apprécier les bouchons néerlandais à l'entrée des villes. Le trajet s'est fait dans la bonne humeur, d'autant plus que des boissons étaient vendues dans le car, par ailleurs très confortable.

Arrivé au stade, il a fallu se frayer un chemin vers l'entrée de la fosse alors remplie au quart. Ceci nous a permis de nous placer presque idéalement, le long des barrières 3 mètres en avant de la plateforme sur laquelle s'élèvera Angus 4h15 plus tard. Nous arrivons au milieu du concert du premier groupe, pas mal, mais ça ne casse pas trois pattes à un canard! The Answer pareil, je trouve que leurs 'mimiques led zeppeliniennes' sentent un peu le réchauffé.

20h30, la salle (oui je considère que c'est une grande salle car couverte) se remplit. 20H57: le film démarre sous les cris et autres applaudissements d'un public qui sera déchainé dès les premiers accord de Rock'n'Roll Train. La frustration des 12000 malheureux du 3 mars qui ont fait le déplacement s'évacue enfin! Ils sont là, et ils sont globalement en forme !

De là où nous sommes, nous voyons parfaitement la scène malgré notre 'petite' taille. Les titres s'enchaînent sous les yeux parfois éberlué de Brian qui n'en revient pas d'un telle ambiance! Visiblement il prend un plaisir terrible ! Angus en prend autant mais semble fatigué, moins de duckwalk, moins de headbang, quelque pains (minimes), mais rien de grave.

Les grands moments du concert: R'n'R Train, Thunderstruck, The Jack (communion groupe public parfaite!) et Let There Be Rock, durant lequel on prend des uppercuts venant de Phil (sa frappe est bien plus impressionnante en live) et qu'on se dit qu'Angus est vraiment magique !

A 23h03, les coups de canons de For Those About to Rock nous assènent le coup de grâce et on a du mal à se dire que c'est déjà fini !

On aurait envie qu'ils ne s'arrêtent pas, le concert a filé à une vitesse hallucinante !

Petit bémol, qui n'a rien à voir avec le groupe, les gens autour de nous se sont 'amusés' à nous écraser (surtout la jeune fille à coté) pour un rien, poussant juste pour le plaisir de pousser à 'importe quel moments sauf les bons tandis que ceux devant refusaient d'avancer quelque peu...dommage

C'est donc avec des étoiles dans les yeux, des sons dans les oreilles et le coeur serré que nous quittons le stade direction le parking pour retrouver la navette. Départ vers 0h05, 25 minutes pour sortir du parking, puis début de l'aventure !

Suite à des travaux, l'autoroute est réduite à une bande, les bouchons nous forcent à rouler au pas (8 km en 1h40!). Lassé, le chauffeur sort de l'autoroute et retourne sur ses pas! Ensuite, nous apprendrons qu'il tente de passer par un autre chemin. Le trajet aura duré 3h30 en tout ! Nous retrouvons notre voiture et direction la maison à laquelle nous arrivons vers 4h ! Enfin, le sommeil nous emporte et les rêves sont évidemment tourné vers l'immense concert que nous avons vécu plus tôt !

Merci !
H2ACDC Team